TRANCHÉES 28

 

Au sommaire
  • Le mot de la Grande Guerre : cafard
  • La bataille de Tsingtao, la guerre frappe en Orient
  • L’armée japonaise de  1894 à  1914
  • Le martyre de Vauquois
  • La bataille de Belgrade, 6  au 10  octobre 1915
  • 24 et 25 octobre 1916, échec devant Vaux
  • Les combats d’Antheuil Vignemont lors de la bataille du Matz
  • Les Russes aux Cavaliers de Courcy
  • Nungesser, le troisième as français
  • L’École supérieure de pharmacie de Nancy, 1914-1918
Commander ce numéro : 8,20 euros



 

La Grande Guerre est une guerre mondiale et nous le rappelons dans ce numéro avec trois articles sur des fronts méconnus : la Serbie, envahie en 1915 et le comptoir allemand de Tsingtao en Chine, conquis par l’armée japonaise en 1914. La montée en puissance du Japon vient confirmer ce que le monde avait constaté avec stupeur en 1905, lorsque l’Empire du Soleil levant avait vaincu la Russie tsariste, à la bataille navale de Tsushima, puis lors du siège de Port-Arthur. Les Japonais vont d’ailleurs participer à la guerre en Europe, en envoyant le croiseur Akashi et huit destroyers à Malte en 1917, pour l’escorte des convois.

Ceci ne nous fait pas oublier la guerre en France. La fin de l’année 1916 coïncide avec la reprise des forts de Verdun, Douaumont, puis Vaux, puisque l’offensive d’octobre avait bien permis de libérer le fort de Douaumont, mais pas celui de Vaux.

Grâce à la découverte de nouvelles photographies de Vauquois, nous présentons aussi un grand article sur ce village victime de combats d’une rare intensité en  1914 et  1915 et entièrement dévasté par la guerre des mines en  1915 et  1916.

Lorsque ce numéro sera en kiosques, nous serons déjà en 2017, avec un nouveau centenaire : celui de l’offensive Nivelle sur le Chemin des Dames le 16 avril 1917, puis les combats du mois de mai, tout aussi meurtriers et pareillement inutiles. Nous commençons donc le récit de cette bataille finalement méconnue, puisqu’on ne parle généralement que des mutineries, avec un petit article sur un épisode curieux du 16 avril : lorsque des soldats russes mutinés votent finalement d’attaquer à Courcy, près de Reims.

Enfin, nos lecteurs amateurs d’aviation retrouveront avec plaisir un article sur Charles Nungesser et ses avions.

.

 

Bookmark the permalink.

Comments are closed